Logo du disclamer
Pour visiter ce site vous devez avoir l'âge légal pour acheter et consommer de l'alcool. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Contrées

Viticultrice à Biron : ép. 02 Elodie Bouyer

Partager

SERIE DEVELOPPEMENT DURABLE

La journaliste Iris Mour poursuit sa série de portraits de viticulteurs engagés pour la préservation de l’environnement dans le vignoble de Cognac. Elle signe le portrait d’Élodie Bouyer, la viticultrice à la tête du Domaine de Birius, en Petite Champagne.

Entre tradition et écologie

Non seulement elle conduit la vigne, mais assure les tâches de vinification et l’assemblage des eaux-de-vie. Élodie Bouyer dirige cette maison familiale depuis 2014 : cette année-là, elle n’avait même pas trente ans. « Le cognac, je suis née dedans. À seize ans déjà, je participais à l’assemblage des cognacs et, comme je me débrouillais bien, mon père m’a peu à peu laissé assembler toute seule. Je suis fascinée par les parfums et le cognac est comme un parfum : il faut assembler différentes notes. L’assemblage, c’est magique ! »

Captivée par le chai, Élodie l’est toutefois aussi par la vigne. Avec ses parents, Anne et Philippe, elle partage une même vision, celle d’une viticulture respectueuse de l’environnement. Au Domaine de Birius, la vigne, qui court sur 33 hectares, est plantée en coteaux sur des argiles et des calcaires dont la friabilité varie entre les parcelles.

Des pratiques issues de l’agro-écologie

Avec le temps, la famille, installée depuis dix générations, a appris à composer avec son sol. Dès 1996, les parents d’Elodie ont cessé tout désherbage chimique et privilégié un enherbement naturel de l’inter-rang. Un petit réseau de viticulteurs est alors constitué : ensemble, ils maillent le vignoble de petites stations météos pour anticiper et modéliser les maladies afin de raisonner les traitements. L’objectif : favoriser la vie microbienne des sols.

À son tour, Élodie poursuit l’histoire en utilisant un compost végétal et travaillant ses sols juste ce qu’il faut pour « ne pas trop remuer les différentes strates ». Elle limite aussi l’utilisation du cuivre contre le mildiou et a recours à des biocontrôles comme l’huile essentielle d’orange : « Comme les insectes ne l’apprécient pas, ils se détournent de la vigne mais je n’en use seulement que si la pression parasitaire est trop forte. » 

Aujourd’hui, le domaine a obtenu la Certification Environnementale Cognac & HVE, une certification collective et exigeante qui valorise les démarches globales combinant préservation de la biodiversité, réduction des intrants phytosanitaires, gestion de la fertilisation et optimisation de la ressource en eau.

À suivre…

Elodie Bouyer portrait

Domaine de Birius
4 rue des Peupliers 17800 Biron
+33 (0) 70 35 82 71 – cognac-birius.com

à découvrir également

La calligraphie, un art ancien à Cognac

REPORTAGE Avec un artiste-calligraphe...

Sublimes intérieurs charentais

En Charentes, l’exception n’est pas seulement dans le flacon… Les merveilleuses bâtisses ...
commentaire