Logo du disclamer
Pour visiter ce site vous devez avoir l'âge légal pour acheter et consommer de l'alcool. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Contrées

Vignerons-distillateurs à Archiac: ép. 05 Émilie Descubes

Partager

SERIE DEVELOPPEMENT DURABLE

La nouvelle génération s’affirme à Cognac avec l’arrivée des fils et filles de… En Petite Champagne, Émilie Descubes a elle aussi repris le chemin des vignes familiales. Son retour a coïncidé avec la mise en place de nouvelles pratiques environnementales. Un portrait signé par Iris Mour.

Une passion de famille

Appartenant à la cinquième génération de vignerons-distillateurs, Émilie Descubes a repris en 2017 le flambeau aux côtés de son père qui a souhaité pour elle « une douce transmission ». Avant de retrouver le domaine familial, cette jeune femme de 29 ans, qui s’était préalablement orientée vers des études de lettres classiques à Bordeaux, a cependant fait un détour sur les bancs de « l’université des eaux-de-vie » de Segonzac, en plein pays charentais, le temps de décrocher un Master en droit, gestion et commerce des spiritueux. 

« Ce qui m’a fait revenir : ce sont les liens familiaux bien sûr, mais aussi l’amour des vignes. J’aime le côté très technique de la distillation, mais le cycle végétatif de la vigne me fascine », reconnait-elle. Avec 30 hectares d’Ugni blanc en guise de terrain de jeu, la voilà bien servie. Toujours accompagnée de son père, elle se partage ainsi entre le vignoble et la douzaine d’alambics où ensemble ils distillent des eaux-de-vie pour le compte d’une grande maison de Cognac.

Nouvelles pratiques agro-environnementales

Dans les vignes, Émilie, dont le domaine a obtenu en 2020 la Certification environnementale Cognac & HVE, a pris le parti de faire évoluer les pratiques. « Nous avons réduit les traitements et supprimé l’utilisation de certains produits. Depuis deux ans, nous expérimentons des engrais verts sur une partie du vignoble avec l’ambition d’augmenter chaque année la part des couverts végétaux. ». La philosophie : prendre du soin du sol pour que le sol donne à la vigne. L’enherbement a en effet plusieurs vertus dont celui de fertiliser les sols à partir de matières organiques mais aussi de renforcer la vie microbienne et de lutter contre l’érosion. 

Le prochain challenge : l’obtention de la certification environnementale ISO 14001 pour l’activité de distillation. « On s’est fixé cette exigence pour aussi réduire l’impact environnemental de la distillation, en particulier le bilan carbone. » Le plan d’action : des économies de gaz, d’eau et d’électricité, le retraitement des déchets issus de la distillation et la réduction des rejets CO2 grâce à des brûleurs nouvelle génération.

Emilie Descube portrait

Descubes

Chez Bernard 17520 Archiac

 

à découvrir également

Viticulteur à Rouillac : ep. 01 Julien Massé

Dans ce premier épisode, Julien Massé, viticulteur à Rouillac nous raconte son engagement dans la transition ...

Dans la ville de Cognac

PORTFOLIO Dans la ville de Cognac...
commentaire