Logo du disclamer
Pour visiter ce site vous devez avoir l'âge légal pour acheter et consommer de l'alcool. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Cosmopolite

Les Cognacs Educators dans le monde : Ep. 2 Kevin Armstrong

Partager

Les Cognacs Educators dans le monde : Ep. 2 Kevin Armstrong

Pour la deuxième étape de notre série sur les Cognac Educators, nous allons à la rencontre de Kevin Armstrong, propriétaire d’un bar à Londres et spécialiste du Cognac unique en son genre. Il ne manque jamais une occasion de parler de sa passion pour ce spiritueux raffiné !

PORTRAIT DE NOTRE INVITÉ : Kevin Armstrong

Kevin Armstrong, qui a longtemps travaillé à son compte, s’est installé à Londres pour compléter son cursus scolaire. Il a fait ses débuts en tant que barman en 1998, et a découvert le Cognac en 2002. Il a suivi le parcours de formation Cognac Educator avec le BNIC en 2012. Il est ensuite devenu consultant en boissons, notamment pour une société possédant quelques-uns des meilleurs bars à cocktail du Royaume-Uni : « J’ai passé pratiquement toute ma vie dans les boissons », résume-t-il. Et comme le partage lui tient beaucoup à cœur, il a également été directeur d’exploitation d’un grand street food market, ou marché-cantine : le London Union, qui a été le premier du genre à réunir autant d’opérateurs de cuisine de rue.

Kevin Armstrong

Kevin Armstrong

Aujourd’hui, Kevin Armstrong partage son temps entre deux activités. Tout d’abord, il dirige un petit bar à cocktails indépendant dans l’Est de Londres, le Satan’s Whiskers. Inauguré il y a près de neuf ans et d’une capacité de 50 couverts, c’est désormais une adresse réputée, autant auprès des habitants locaux que des amateurs de spiritueux du monde entier. Mais sa passion ne s’arrête pas là. Avec un ami, il est aussi à la tête de plusieurs restaurants et d’un bar à vin, en tant que directeur des opérations.

 

Bar le Satan’s Whiskers

Bar le Satan’s Whiskers

bar satan's whiskers

Bar le Satan’s Whiskers

Si vous deviez décrire le Cognac en un mot, lequel choisiriez-vous ?

Pluriel. C’est un spiritueux aux multiples facettes. Quoi que vous décidiez d’en faire, il aura toujours un atout qui va vous faciliter la tâche. Que vous vous intéressiez au marché des spiritueux de luxe ou que vous utilisiez le Cognac en mélange, la gamme à explorer est immense. Je crois qu’il n’a pas son pareil.

Comment le Cognac se distingue-t-il des autres spiritueux ?

Pour moi, ce qui fait la spécificité du Cognac par rapport aux autres spiritueux, c’est son extraordinaire palette d’arômes et de saveurs. Il met la barre très haut, et déçoit rarement. Cette diversité ne fait que s’accroître au fur et à mesure que l’on découvre les différents styles et catégories d’âge. Quelles que soient vos préférences, vous trouverez un profil qui vous plaira. Aucune autre catégorie de spiritueux n’offre une telle variété.

Qu’avez-vous appris lors de votre formation Cognac Educator qui vous a surpris ?

Cela fait 10 ou 11 ans maintenant que je suis Cognac Educator, donc il est difficile de me souvenir de ce qui m’a le plus frappé. Mais ce qui est sûr, c’est que je suis toujours aussi passionné aujourd’hui que je l’étais lorsque je suis entré dans le programme. J’aime toujours autant approfondir mes connaissances sur la production du Cognac. Et bien entendu, je continue de découvrir de nouveaux produits à déguster, ce que j’adore.

Transmettre vos connaissances sur le Cognac lors de masterclass, formations et dégustations doit être une expérience très spéciale. Qu’est-ce qui vous plaît le plus ?

Probablement parler de tous les détails qui entourent l’élaboration, la législation et les choix à faire pour produire un Cognac, toutes ces petites choses essentielles. Être capable d’évoquer correctement tous ces aspects est très gratifiant, car ce sont les fondements de toute session. Mais en vérité, ce que j’aime surtout, c’est encourager à varier les manières de déguster le Cognac.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus avec le Cognac ?

J’imagine que je ne suis pas très objectif mais, en tant que propriétaire d’un bar à cocktails, je considère les mélanges et les cocktails comme un élément essentiel de la dégustation. Lorsque l’on propose un cocktail au Cognac pendant une masterclass, on voit tous les préjugés fondre sur les visages des participants. Car n’ayant jamais savouré de Cognac avant, ils ne savent pas vraiment à quoi s’attendre. Et j’adore cet aspect du Cognac !

Si vous étiez un Cognac, lequel seriez-vous et pourquoi ?

Je n’y ai jamais réfléchi. Mais ce que je sais, c’est que j’aime beaucoup les styles plus légers et délicats, offrant un bon équilibre et des arômes fruités.

Quelle est la personne, vivante ou non, avec qui vous aimeriez boire un Cognac ?

Il est très difficile de répondre car il y a énormément de gens qui seraient d’excellents partenaires de dégustation, pour diverses raisons. En particulier des figures historiques, ou même quelqu’un qui lèverait le voile sur certains des plus grands mystères du monde. Prendre un Cognac avec le capitaine de la Mary Celeste, par exemple, serait extraordinaire. Mais ce qui me tarde le plus, lorsqu’ils auront l’âge, c’est de pouvoir partager un verre avec mes enfants. Ce sera pour moi le test ultime en tant que Cognac Educator : réussirais-je ou non à faire d’eux des champions du Cognac ? Il y a tellement de choses fabuleuses que je souhaite leur faire découvrir lorsqu’ils seront assez grands.

Selon vous, quelle est la meilleure façon de déguster le Cognac ?

Pour moi, c’est toujours pur ! C’est à mon avis la meilleure façon de déceler les subtilités entre les marques et les producteurs. Mais pour la plupart des gens, cette étape du voyage est probablement encore lointaine. C’est pourquoi on peut se tourner vers quelques. Une tendance que j’encourage beaucoup avec le Cognac, notamment lors de sessions de mixologie, c’est d’essayer le Cognac en long drinks, et avec des fruits. Je crois que beaucoup de barmans et barmaids cherchent à travailler avec le Cognac comme avec le whisky. Ils se concentrent sur les saveurs du bois. Mais pour moi, ça ne marche pas. Si vous ne savez vraiment pas par où commencer, essayez de dégoter un soda Fentimans : ils sont produits au Royaume-Uni, et parfaits avec le Cognac.

Pouvez-vous nous dévoiler le nom de votre cocktail spécial ou secret ?

L’East India, qui est un cocktail du début des années 1920 que j’ai appris à préparer au début des années 2000. Il marche à tous les coups !

cocktail East India

Cocktail East India

Quelle est votre recette ?

Mélangez le Cognac de votre choix avec du jus d’ananas fraîchement pressé, du jus de citron, de la liqueur d’orange curaçao, du maraschino, du sirop et un trait d’Angostura, et servez dans des coupes de 160 mL*, sans glaçons. Pour une touche de sophistication, vous pouvez ajouter une écorce d’orange torsadée ou une pointe de noix de muscade.

* un type de verre à cocktail.

Quels sont vos adresses préférées où déguster un verre de Cognac ?

Je pense que les lieux sont souvent indissociables des souvenirs. Ils font partie intégrante d’une expérience. Il y a des endroits où les choses ont meilleur goût, où l’on se sent mieux.

C’est le mot de la fin idéal pour clore cette conversation. Merci beaucoup Kevin, c’était un plaisir de vous rencontrer (même virtuellement). Comment peut-on vous contacter ou vous suivre ?

Merci ! Vous pouvez suivre mon bar à cocktails sur Instagram (@satans_whiskers).

Crédit photo : © Steven Joyce

© Unsplash

à découvrir également

Rooibos Ale

COCKTAILS Rooibos Ale...

Une aventure afro-américaine

Plongez avec nous au coeur de la Seattle Cocktail Week, avec notre guide local : Adam ...
commentaire