Logo du disclamer
Pour visiter ce site vous devez avoir l'âge légal pour acheter et consommer de l'alcool. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Contrées

Récit d’une expérience sensorielle au sein du vignoble Charentais. Partie 1

Partager

Partie 1, D’où vient le Cognac ?

Je pensais avoir quelques connaissances sur le Cognac, cette eau-de-vie des Charentes que le monde entier nous envie des Etats-Unis à la Chine. Pour preuve, 98% de la production est destinée à l’exportation dans plus de 160 pays. C’était sans compter sur un voyage inoubliable de trois jours dans sa région d’élaboration ! Au programme : visite de chai, atelier de cocktails à base de Cognac (bien-sûr !), rencontre avec un tonnelier, découverte des vignes et agriculture durable… « Last but not least », chaque expérience peut être dispensée en anglais pour une clientèle internationale !

Tout d’abord, quelques notions sur le Cognac

 À la base de tout, se trouve le raisin.

Oui du raisin et uniquement du raisin contrairement à d’autres eaux-de-vie fabriquées à partir de fruits (prune, mirabelle, poire…) ou encore avec des céréales comme la majorité des spiritueux dans le monde.

Le raisin est uniquement blanc et acide pour permettre au vin de se conserver naturellement jusqu’à la fin de la période de distillation, le 31 mars de l’année suivant la récolte.

Il provient exclusivement de six crus différents : la Grande Champagne, la Petite Champagne, Borderies, Fins Bois, Bons Bois et Bois Ordinaires.

Chaque cru avec les caractéristiques spécifiques de son sol et de sa situation apporte un goût différent au Cognac lors de sa fabrication ; par exemple un raisin issu d’une région proche de la côte atlantique comme Bois Ordinaires donnera des notes « iodées » au  Cognac.

Au total, ce sont plus de 80 500 hectares de vignes sur une zone délimitée par une AOC, qui sont répartis sur l’intégralité de la Charente-Maritime, les deux tiers de la Charente sans oublier deux parties dans les Deux-Sèvres et en Dordogne.

Pour mieux appréhender la beauté de la région et l’étonnante variété de ses paysages : un voyage sur-mesure en voiture de collection dans les vignes de la Grande Champagne avant un    pique-nique élégant, à l’ombre des noyers. Une expérience oenotouristique complète, dépaysante et enrichissante.

Une multitude d’expériences au cœur du paysage de production

La région de production du Cognac offre une multitude d’expériences au cœur du paysage, et des maisons de Cognac.

Parmi ces expériences : un voyage en Mehari et à vélos électriques au milieu des cépages pour mieux comprendre l’importance première du terroir (avec notamment ce sol argilo-calcaire propice au stockage de l’eau et des oligo-éléments) ainsi que du travail des femmes et des hommes engagés dans une agriculture responsable.

Ce parcours au milieu des raisins qui mûrissent lentement sous le soleil, se termine par une dégustation de Cognac et de macarons soulignant parfaitement les arômes du Cognac.

Crédit photos : Elise Dumas aka @thepineapplechef

à découvrir également

La danse du chêne et du cognac

RÉCIT I Avec les tonneliers...

[Cognac et métiers d’art] Le trésor du temps

J’ai découvert le cognac en décembre 2017. Arrivée néophyte, je suis ...

Viticulteur à Rouillac : ep. 01 Julien Massé

Dans ce premier épisode, Julien Massé, viticulteur à Rouillac nous raconte son engagement dans la transition ...
commentaire