Logo du disclamer
Pour visiter ce site vous devez avoir l'âge légal pour acheter et consommer de l'alcool. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Cosmopolite

Les Cognacs Educators dans le monde :  Ep.1

Partager

Les Cognacs Educators dans le monde : ep.1 L’Inde avec Ajit Balgi

Connaissez-vous les Cognac Educators ? Il s’agit d’ambassadeurs du monde entier, qui participent à diffuser la culture et la connaissance du Cognac dans leur pays, par le biais de séminaires, formations et autres masterclass. Cette série d’articles vous emmène à la rencontre de quelques-uns des Cognac Educators du BNIC.  Ancien sommelier, Ajit Balgi est aujourd’hui l’un Cognac Educator du BNIC les plus réputés au monde, et très actif en Inde.

 

Portrait de notre invité : Ajit Balgi

Ajit Balgi a débuté sa carrière par des études d’hôtellerie, couronnées par un master. Après avoir travaillé en tant que gérant de bar et de boîte de nuit, il s’est installé à Londres, où il a appris tout ce qu’il désirait savoir sur le vin et les spiritueux de luxe. Actuellement basé à Mumbai, sur la côte ouest de l’Inde, il a fondé en 2014 The Happy High, une société qui éduque les consommateurs et les amateurs de spiritueux.

Il organise chaque semaine des formations certifiées en œnologie, et a également créé une formation en ligne sur les spiritueux. Au fil des ans, il a formé pas moins de 5 000 professionnels. Il collabore parfois avec des restaurants, pour élaborer leur carte des vins ou organiser un programme spécifique, mais il aime aussi déguster un verre de Cognac tranquillement installé chez lui. Il nous dit tout de sa vision et de sa passion.

Cognac Educator en Inde Ajit Balgi

 

Si vous deviez décrire le Cognac en un mot, lequel choisiriez-vous ? 

Raffinement. Quand je pense au Cognac, je pense à tout ce qu’il englobe. Les fruits, le vin, le vieillissement en fût. Même les verres dans lesquels on sert le Cognac : leur forme est magnifique. Tout est si raffiné. Et en Inde, la plupart des gens le considèrent également comme un produit raffiné. Une partie de mon travail consiste à faire de ce raffinement quelque chose d’un peu plus accessible. 

Comment le Cognac se distingue-t-il des autres spiritueux ? 

Quand je parle du Cognac, j’inclus l’ensemble du procédé de production, du raisin au verre. Tout est très réglementé : pour moi, c’est ce que je dois transmettre à autant de gens que possible. Le Cognac est une eau-de-vie de vin faisant l’objet d’un cahier des charges qui constitue le référentiel de cette appellation. Il n’existe pas de mauvais Cognac. Bien entendu, on peut préférer un Cognac à un autre, selon ses goûts. Mais en définitive, c’est son procédé d’élaboration qui distingue le Cognac des autres spiritueux. En Inde, la spécificité du Cognac n’est pas bien connue par rapport aux autres spiritueux. La plupart des gens ne savent qu’une chose : c’est une boisson de luxe. Cette éducation et acculturation fait partie de mon travail.

Qu’avez-vous appris lors de votre formation Cognac Educator qui vous a surpris ? 

La plupart du temps, « l’âge » de la bouteille est important, notamment lorsqu’il s’agit de spiritueux : 20 ans, 30 ans, 40 ans, etc. Mais quand j’ai eu la chance d’apprendre à connaître le Cognac, c’est plutôt l’assemblage final qui compte.

Transmettre vos connaissances sur le Cognac lors de masterclass, formations et dégustations doit être une expérience très spéciale. Qu’est-ce qui vous plaît le plus ?

Il y a trois choses que j’adore. La première, c’est de parler des crus du Cognac, ces terroirs du vignoble de Cognac qui méritent tous d’être. La deuxième, c’est le bois. Les gens connaissent le bois, savent lequel est utilisé pour le vieillissement du Cognac, mais il y a tant d’autres choses à en dire. Enfin, et surtout, la dégustation. Parce que la plupart du temps, il s’agit de personnes qui n’ont jamais goûté de Cognac et pour qui c’est la première fois ! C’est incroyable d’accompagner quelqu’un lors de sa découverte du Cognac. 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le Cognac ? 

Beaucoup de vieux Cognacs possèdent l’audace de jeunes eaux-de-vie. C’est justement ce que j’aime. 

Si vous étiez un Cognac, lequel seriez-vous et pourquoi ?

J’aimerais être un vieux Cognac rancio*, mais doté d’un caractère encore très jeune. Il ne faut jamais oublier l’enfant qui est en soi ! Et rester positif. C’est un peu une métaphore de la vie aussi, et c’est comme ça que j’aimerais que l’on me voie quand je serai vieux. 

Quelle est la personne, vivante ou non, avec qui vous aimeriez boire un Cognac ?

Je ne m’étais jamais posé la question. Puisqu’on parle de Cognac, en Inde en plus, ce serait sans doute quelqu’un qui l’apprécie et qui souhaite en apprendre plus. Nous pourrions ainsi partager nos impressions. 

Selon vous, quelle est la meilleure façon de déguster le Cognac ?

Quelle que soit la recette, je recommande un Cognac jeune. Vous ne voulez pas gâcher un Cognac hors d’âge avec beaucoup de sucre, surtout si c’est une bouteille de prix. Si c’est le soir, je ne refuse jamais un old fashioned au Cognac.

Quel est votre cocktail préféré  ? 

J’adore le Cognac summit, parce qu’il est légèrement pétillant et très rafraîchissant. 

Cocktail Cognac Summit

Pouvez-vous nous confier cette recette ? 

Mélangez du Cognac, bien sûr, des tranches de gingembre frais, un zeste de citron vert, une pelure de concombre et de la limonade. 

Vous pouvez également découvrir la recette en tuto vidéo du Cognac Summit.

Quelles sont vos adresses préférées où déguster un verre de Cognac ?

En Inde, il n’y a pas beaucoup de bars qui servent du Cognac. En tout cas pour l’instant ! Lorsque l’on en trouve, les bouteilles sont très chères, parce qu’elles sont très rares. C’est pourquoi je préfère déguster un Cognac chez moi, en regardant la télévision ou en discutant avec quelqu’un. Toutes les deux semaines, en m’accordant un temps de dégustation privée, juste pour moi.

Merci d’avoir discuté avec nous, Ajit, c’était un plaisir de vous rencontrer (même virtuellement). Comment peut-on vous contacter ou vous suivre ? 

Merci ! Vous pouvez me suivre sur Instagram @thehappyhigh ou sur Facebook

Cognac Educator Ajit Balgi C BNIC Alberto Bocos Gil (6)

à découvrir également

Une aventure afro-américaine

Plongez avec nous au coeur de la Seattle Cocktail Week, avec notre guide local : Adam ...

La nouvelle appli Cognac Pairing

TECH | Mariez les saveurs depuis votre Smartphone grâce à notre appli...

Le cognac à New York vu par une Française #Episode1

C’est sans a priori que nous avons cherché à comprendre pourquoi la consommation du cognac ...
commentaire